zforce
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Une maison, une famille

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 3 octobre 2022      

Ce qu'on voit ou perçoit de ce qui se passe tout autour de nous est directement biaisé par ce qu'on a vécu. Par ce qui a meublé et meuble encore notre route.

Ce n'est ni bien ni mal, c'est juste comme ça.

Ainsi, quand je pense à mon séjour à l'école primaire, je revois deux écoles, une directement collée sur l'autre. La première accueillait les 1ère, 2e et 3e année, alors que l'autre complétait jusqu'à la 7e, devenue facultative juste avant que je ne l'atteigne!

Je me vois descendre en courant la petite côte Denault, entre le parc Marin et la maison familiale, peu avant midi, chaque jour de semaine. Je rejoignais ma mère qui avait nécessairement préparé un repas complet. Papa nous rejoignait pour dîner aussi. Et rapidement, je repartais vers l'école pour l'après-midi!

Je me rappelle également la routine de mes enfants sur le même circuit de l'école primaire.

Je ramène aujourd'hui ces souvenirs pour exprimer que mes référents scolaires sont heureux. Il n'y avait "pas de folies à faire", comme le disait ma mère, mais on avait tout ce qu'il nous fallait. Je dirais que nous vivions dans une famille aux revenus juste assez modestes pour qu'on apprenne à apprécier ce que l'on a.

Si on me demandait de dessiner la réalité des enfants au primaire, ce seraient là les premières images qui me viendraient en tête.

Puis, il y a eu vendredi dernier. Un vendredi lumineux qui a su braquer le projecteur de sa lumière sur une réalité que je soupçonnais, mais que je ne concevais pas concrètement.  

J'étais invité à l'inauguration officielle de la Maison de la famille les Arbrisseaux du Val St-François. Ils comptent maintenant sur un bâtiment qu'ils possèdent et qui rend possible une pléiade de projets.

Mais ce qui m'a frappé, lors de la visite guidée des lieux, c'est l'étendue des besoins.

Et n'allez pas croire qu'ils avaient une ligne éditoriale destinée à montrer les besoins à tout prix. Pas du tout. J'y ai plutôt retrouvé une équipe dynamique qui anime avec passion une série d'ateliers et de ressources formidables.

J'avoue que j'ai été ébranlé par le nombre de ces ateliers et de ces activités. Par l'amplitude des services offerts. Par l'originalité des moyens en place pour mettre la solidarité de l'avant sans que la pitié soit invitée.

L'affaire, c'est que ma réalité n'a que peu à voir avec la réalité du quotidien de centaines de familles qui ont perdu leurs repères de façon plus ou moins momentanée et qui font face à des défis de pauvreté, de solitude, de manque de biens de base, mais qui ont le souhait cher de bien guider leur progéniture vers l'âge adulte.

Une visite marquante.

Pour moi, il y a toujours eu une maison. Une famille. Ma perception est biaisée par ce concept.

Que tous ces besoins soient là, tout près, sans que je ne les imagine vraiment démontre bien la conséquence première de notre mode de vie chacun-pour-soi.

Je salue toutes ces personnes qui travaillent, jour après jour, animées par la passion et une créativité contagieuse, à rebâtir des repères à celles et ceux qui en cherchent.  

Je salue ces personnes qui ajoutent, inlassablement, au gré des jours, des briques à cette maison. Cette maison pour la famille.

 

Clin d'œil de la semaine

« On a ce qu'on mérite dans la vie! »

« Allez, viens t'asseoir, on va jaser... » 



Immeuble Saphire
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

L’histoire de Paule et Line

Lundi le 16 janvier 2023      
L’histoire de Paule et Line
Prête-moi une intention

Lundi le 30 janvier 2023      
Prête-moi une intention
La nostalgie. La saine et l’autre.

Lundi le 23 janvier 2023      
La nostalgie. La saine et l’autre.
Immeuble Saphire
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale

Jeudi le 26 janvier 2023      
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale
Devenir mentor pour la jeunesse avec JA Québec

Mardi le 31 janvier 2023      
Devenir mentor pour la jeunesse avec JA Québec
Personne recherchée pour fraudes téléphoniques de type arnaque «grands parents»

Mercredi le 25 janvier 2023      
Personne recherchée pour fraudes téléphoniques de type arnaque «grands parents»
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Immeuble Saphire
 
François Fouquet
Lundi, 30 janvier 2023
Prête-moi une intention

Golf_lounge
315 412 $ pour le redressement du chemin du Lac à Saint-Georges-de-Windsor Par Julie Meese Lundi, 30 janvier 2023
315 412 $ pour le redressement du chemin du Lac à Saint-Georges-de-Windsor
École secondaire du Triolet : alerte à la bombe? Par Julie Meese Vendredi, 27 janvier 2023
École secondaire du Triolet : alerte à la bombe?
Personne recherchée pour fraudes téléphoniques de type arnaque «grands parents» Par Daniel Campeau Mercredi, 25 janvier 2023
Personne recherchée pour fraudes téléphoniques de type arnaque «grands parents»
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous