Granada_21janv-3fev
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Peut-être parce que là, je sais mieux

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 7 mars 2022      

Les comparaisons sont souvent boiteuses, je sais. Mais elles servent à imager un propos, à concrétiser ce qui est plus abstrait.

Comme dans la question : pourquoi est-ce que je souffre tant de ce qui se passe en Ukraine?

Non, non, surtout, n'allez pas là! Je ne prétends pas souffrir autant que les gens sur place ou qui ont des proches là-bas! Mais c'est la première fois qu'un conflit me heurte autant. Qu'un conflit armé sème en moi un désarroi que je peine à endiguer. Je fais même des pauses de bulletins de nouvelles pour sauvegarder un équilibre mental tant ça me frustre de constater ce que je vois!

Ça me fait penser à mon père et à mon enfance. 

Mon père était un fumeur. Il n'aura pas réussi, malgré ses efforts, à couper complètement les liens avec le tabac au cours de sa vie. Il a commencé à fumer à 12 ou 13 ans. Autour de 1940. À cette époque, trop souvent, le fait de fumer constituait une sorte de rituel de passage de garçon à homme. Je me suis souvent dit que, dans le fond, au cours de ses 25 ou 30 premières années de fumeur, il ne savait pas trop que c'était profondément nuisible à sa santé.

Et je repense à mon enfance et aux cours d'histoire qu'on nous servait au niveau primaire. Les "Sauvages" devenaient lentement des Indiens dans le langage, mais ils étaient généralement représentés comme des êtres sanguinaires et cruels. Des sauvages. Ne faisaient-ils pas bouillir nos vaillants missionnaires? J'ai donc grandi avec cette semence d'idée que les Iroquois étaient d'éternels attaquants, mais que d'autres tribus étaient plus pacifiques. Et je me souviens qu'on se trouvait bien fins en disant qu'on échangeait des peaux de castor contre des bouts de miroir, nous vantant d'avoir eu le dessus sur eux comme un mauvais vendeur de char usagé sur un client.

Je vous ai dit que le jeu des comparaisons pouvait être boiteux. Dans ce cas-ci, il me semble, pas tant. Vous saurez me le dire!

Je reviens à l'effet que l'invasion de Poutine contre l'Ukraine a sur moi.

Je crois que, comme papa avec la cigarette, je ne savais pas trop, avant.

Mais je sais, maintenant, l'ampleur des manigances pour étouffer complètement la culture des gens des Premières Nations. Je comprends, maintenant, la portée de nos actions pour arracher les enfants autochtones à leur famille et les « laver » de leur culture ancestrale dans des orphelinats. Je sais maintenant que ces orphelinats et la création des réserves étaient une tentative d'assimilation totale.   

Et j'ai aussi vu W. Bush inventer une affaire d'armes massives pour attaquer l'Irak. J'ai vu Trump déformer la réalité et mentir au moins trente fois par jour pour manipuler l'opinion publique; je l'ai vu créer un monde parallèle auquel plusieurs adhèrent; je l'ai vu semer la haine en rêvant qu'elle devienne chronique; je l'ai vu bafouer tous les médias qui le contredisaient un tant soit peu; je l'ai vu faire croire que le milliardaire qu'il est ne fait pas partie d'une élite économique; je l'ai vu donner l'assaut sur le Capitole, symbole de la démocratie, en se cachant confortablement chez lui après avoir promis qu'il serait sur place.

C'est bien assez pour reconnaître la même façon de faire chez Poutine. Trump et Poutine. À fou, fou et demi, dirait l'autre.  

Ce ne sont que quelques exemples. Il en y en a bien d'autres, mais j'arrête là.

Mais c'est ça, je crois, qui me fait si mal.

J'ai peine à contenir cette haine qui monte en moi quand je constate la répétition de ces actes. Les mensonges assumés de Poutine. L'autoproclamation de la grandeur de sa personne; le manque total d'humanisme; la quête territoriale et de pouvoir sans fin; sa prétention d'être victime de l'Ukraine alors qu'il est l'agresseur; sa manipulation complète de l'information; sa menace d'utilisation de l'arme nucléaire.   

Ma tentative de me soustraire à cette actualité si difficile à vivre au quotidien est vaine, j'avoue. Je me sentirais lâche de ne pas au moins m'informer de ce qui se passe. Ça gonfle une frustration en moi, mais quand même : m'isoler complètement n'arrangera rien.

Pire, m'isoler complètement m'empêchera de comprendre ce qui se passe. Et comment fait-on, dans l'ignorance, pour savoir que la cigarette est dangereuse pour la santé?

 

Clin d'œil de la semaine

Je n'en veux pas à tous les Russes, cela dit. Comme le disait mon ami Pierre : « ma fille est allergique aux œufs et je n'en veux pas à toutes les poules pour ça! » 

Granada_4fev-17fev
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

La nostalgie. La saine et l’autre.

Lundi le 23 janvier 2023      
La nostalgie. La saine et l’autre.
L’histoire de Paule et Line

Lundi le 16 janvier 2023      
L’histoire de Paule et Line
Tout va changer, demain…

Mardi le 3 janvier 2023      
Tout va changer, demain…
Immeuble Saphire
NOS RECOMMANDATIONS
Les médaillés d'or sur une grande murale au Palais Des Sports

Samedi le 21 janvier 2023      
Les médaillés d'or sur une grande murale au Palais Des Sports
École secondaire du Triolet : fausse alerte à la bombe

Vendredi le 27 janvier 2023      
École secondaire du Triolet : fausse alerte à la bombe
4M$ pour l’entreprise DE LA FONTAINE

Lundi le 23 janvier 2023      
4M$ pour l’entreprise DE LA FONTAINE
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bingo_sherbrooke
 
François Fouquet
Lundi, 23 janvier 2023
La nostalgie. La saine et l’autre.

LaChance_pro
Quoi faire ce week-end? Par Catherine Blanchette Jeudi, 26 janvier 2023
Quoi faire ce week-end?
Trois églises de l’Estrie sont à vendre Par Julie Meese Mardi, 24 janvier 2023
Trois églises de l’Estrie sont à vendre
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est Par Julie Meese Mardi, 24 janvier 2023
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous