Granada_4fev-17fev
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

L’amitié

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 30 mai 2022      

Plus jeune, je trouvais qu'il manquait un mot dans la langue française. Quelque chose comme le verbe « amitier ». Pour donner une phrase comme : « tu sais, je t'amitie! »

En fait, je cherchais une façon de signifier à une personne de même sexe ou non qu'elle était importante. Donc, que je l'aimais.  Mais là, aller dire à un ami que vous l'aimez peut saupoudrer une assez importante quantité de sous-entendus ou malentendus dans un entourage donné!

Alors, en bon gars né au début des années 1960, j'ai choisi de ne rien dire.

Pendant longtemps.

L'amitié, c'est une drôle de bête, quand même.

On la définit souvent comme une relation d'empathie ou de sympathie entre deux personnes sans égards à la famille ou au sexe.

Mais, dans l'arborescence des relations entre les individus, l'amitié a quand même une place primordiale.

Je ne parle pas ici de l'amitié exprimée par un vendeur qui te lance un clin d'œil pas du tout discret en te disant : « juste, pour toé, mon ami! »  Ni de l'amitié qu'on invoque pour créer un contexte propice à obtenir un contrat ou une avance de fonds...

Je parle de l'amitié au sens noble.

Je parle de l'amitié qui, somme toute, se définit assez mal.

L'amitié qui se bâtit, parfois, mais qui, autrement, se crée d'abord par une sorte de déclic. Une sorte d'aise envers une personne. Une sorte de coup de foudre amical.

L'amitié qui ne se définit pas par la fréquence des rencontres, mais par l'intensité ou la qualité de celles-ci. Vous savez, cette personne qui ne croise pas notre route souvent dans une année, mais avec qui, semble-t-il, on reprend toujours exactement où on en était la dernière fois.

On parle beaucoup des « amis Facebook ». Le mot est pompeux. Vraiment. En choisissant le mot ami, on a créé une aura autour d'un o0util de communication utile (si on s'en sert bien!), mais ça demeure pompeux de prétendre qu'on a 300 ou 900 amis!

Et ça dénature l'amitié, je trouve.      

L'amitié est un sentiment fort. Plusieurs ont des liens plus serrés avec des amis qu'avec leur propre fratrie. Ne dit-on pas qu'on choisit nos amis, mais pas notre famille?

Au cours des derniers mois, j'ai eu à renouer avec des amis. Pas en groupe, mais bien un à un. Ou à deux ou trois dans une occasion donnée.

C'est que je ne suis pas (et ne serai jamais) un gars de gang. Sociable à souhait, mais tout de même pas très compétent dans les rencontres de groupe.

Et au fil de ces rencontres plutôt individuelles, j'ai remarqué un élément qui me fait différencier un ami d'une connaissance : l'aisance. Vous savez, celle qui se vit comme un repère sur notre route. Un repère tranquille, dirait Vincent Vallières.

Dès le début de ces rencontres, plus rien n'a d'importance. Ce qu'on fait comme métier, la sorte de char, l'habillement, les réussites, les échecs... Non, rien de tout ça ne compte. Bien sûr, on veut savoir comme l'autre va. Mais il y a quelque chose d'inconditionnel dans la relation qui fait qu'on ne porte pas un jugement sur la personne, mais on est là, avec elle.

Ce genre d'amitié là.

Et j'ai fini par réaliser (il faut bien que mes 61 ans servent à quelque chose!) qu'il ne manque rien dans la langue française ou ailleurs pour dire à quelqu'un qu'on tient à elle ou lui. Non seulement il ne manque rien, mais il y a surtout trop d'orgueil ou de vieilles peurs de « ce que les autres vont bien penser » dans notre approche.

Pas besoin d'inventer un verbe.

Je t'aime fait bien l'affaire. Reste à l'assumer...

 

Clin d'œil de la semaine

Les « amis du parti » ne s'attendent à un « je t'aime », aussi sentit soit-il...


Granada_4fev-17fev
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

L’histoire de Paule et Line

Lundi le 16 janvier 2023      
L’histoire de Paule et Line
Les mots qui camouflent bien la réalité

Lundi le 9 janvier 2023      
Les mots qui camouflent bien la réalité
La nostalgie. La saine et l’autre.

Lundi le 23 janvier 2023      
La nostalgie. La saine et l’autre.
Coop_funeraire_estrie
NOS RECOMMANDATIONS
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est

Mardi le 24 janvier 2023      
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est
Pour la sécurité des piétons à Sherbrooke

Jeudi le 26 janvier 2023      
Pour la sécurité des piétons à Sherbrooke
Les médaillés d'or sur une grande murale au Palais Des Sports

Samedi le 21 janvier 2023      
Les médaillés d'or sur une grande murale au Palais Des Sports
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
SAC-Pantalons-Veste_promo
 
François Fouquet
Lundi, 23 janvier 2023
La nostalgie. La saine et l’autre.

Golf_lounge
Place aux jeunes de Coaticook est en mode séduction Par Daniel Campeau Vendredi, 27 janvier 2023
Place aux jeunes de Coaticook est en mode séduction
Partenariat entre Défi Polyteck et Chocolat Lamontagne Par Julie Meese Jeudi, 26 janvier 2023
Partenariat entre Défi Polyteck et Chocolat Lamontagne
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est Par Julie Meese Mardi, 24 janvier 2023
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous