Golf_lounge
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Les grandes vacances


25 juillet 2011
 Imprimer   Envoyer 

L'heure des grandes vacances de la construction a sonné!

Les grandes vacances, c'est deux semaines consécutives. L'heure de la pause pour le constructeur. Sera-t-il de retour dans deux semaines? Faudra voir. Après tout, c'est le même constructeur qui vous dira qu'il n'en a que pour deux petites semaines et qui, finalement, sera en retard d'un gros mois.

Au gré de l'image qu'on veut s'en donner, le temps reçoit toutes sortes de qualificatifs plutôt incohérents : une petite heure et une grosse heure, ça fait soixante minutes pareil...

C'est une question d'humeur, j'imagine... « Deux petites semaines de vacances alors que mon boss me gosse avec un dossier depuis deux grosses semaines, ce n'est pas équitable! »

Les vacances, c'est aussi une question d'état d'esprit.

« Je prends mes vacances avec mon conjoint. Mes deux semaines en paraîtront quatre. Ça, c'est de la gestion du temps! »

Ou bien, comme disait Rodney Dangerfield : «  On fait chambre à part, on ne dîne pas ensemble, on prend des vacances séparément. On fait tout pour sauver notre couple! »

Les vacances prennent une telle place dans l'imaginaire collectif que nos habitudes s'en trouvent chamboulées. C'est bien connu, au Québec, lorsqu'on croise quelqu'un dans un endroit public, le premier point de discussion, c'est la température. Sauf entre juin et août. À ce moment précis de l'année, la question, c'est : « Prends-tu des vacances bientôt? »

C'est comme ça. Les vacances constituent une étape dans l'année. Un point d'arrêt. Essentiel, à mon avis. Le petit laps de temps lors duquel on s'arrête est tellement important que, parfois, on s'imagine que tout sera différent au bureau, à notre retour! Pourtant, des blocs de deux semaines, il y en a vingt-six dans l'année. Qu'est-ce qui justifierait que tout change pendant les vacances? Rien. Mais quand même, on ne sait jamais, par un tour de magie quelconque, des fois...

Les vacances, c'est un temps essentiel pour chacun. Nous ne sommes pas des machines. Je me suis souvent dit que, si nous étions bâtis pour travailler, ça ne nous fatiguerait pas... Comme le corps humain sait accumuler de la fatigue, mais ne sait pas accumuler le repos, il faut s'arrêter.

Cela est juste et bon.

Et, tant qu'à y être, il est peut-être sage de ne pas essayer d'entrer trois semaines d'activités dans deux semaines de temps. La notion de vacances perd alors son sens. Encore là, on devient victime de la performance : il faut bien se classer dans le répertoire des meilleures histoires de vacances de retour au bureau!

Sans trop prévoir, il faut quand même faire le minimum. Surtout si on se déplace loin de la maison. Tenir pour acquis qu'il y a toujours de la place à cet hôtel où vous vous arrêtez souvent, c'est risqué. L'humeur, dans la voiture, à lecture d'un  No vacancy qui clignote, ça se traduit forcément par pas de vacances.

Dernier constat : étrangement, c'est souvent au retour des vacances qu'on en aurait tant besoin!

Bonnes vacances!

Clin d'œil

Après deux semaines d'humidité et de grande chaleur, je me fais poète et affirme : c'est beau de l'air.


zforce
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

L’histoire de Paule et Line

Lundi le 16 janvier 2023      
L’histoire de Paule et Line
Les mots qui camouflent bien la réalité

Lundi le 9 janvier 2023      
Les mots qui camouflent bien la réalité
Tout va changer, demain…

Mardi le 3 janvier 2023      
Tout va changer, demain…
Coop_funeraire_estrie
NOS RECOMMANDATIONS
Les blues des bleus québécois

Mercredi le 25 janvier 2023      
Les blues des bleus québécois
Partenariat entre Défi Polyteck et Chocolat Lamontagne

Jeudi le 26 janvier 2023      
Partenariat entre Défi Polyteck et Chocolat Lamontagne
Paul Gingues réclame un moratoire sur le 400, rue Marquette et les autres projets

Lundi le 23 janvier 2023      
Paul Gingues réclame un moratoire sur le 400, rue Marquette et les autres projets
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève_Hébert_2023
 
François Fouquet
Lundi, 23 janvier 2023
La nostalgie. La saine et l’autre.

LaChance_pro
Paul Gingues persiste et signe Par Julie Meese Jeudi, 26 janvier 2023
Paul Gingues persiste et signe
Magog annonce sa programmation hiver-printemps 2023 Par Daniel Campeau Vendredi, 27 janvier 2023
Magog annonce sa programmation hiver-printemps 2023
Place aux jeunes de Coaticook est en mode séduction Par Daniel Campeau Vendredi, 27 janvier 2023
Place aux jeunes de Coaticook est en mode séduction
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous