Ganterie_Austin
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Marcher en terrain miné

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 31 août 2020      

Tout le monde a droit à son opinion. C'est connu.

Évaluer une situation à la seule lumière d'une opinion comporte des dangers, cela dit.

C'est un terrain miné. 

On marche en terrain miné...  

...quand on décide de mépriser la communauté scientifique sur la seule base de l'opinion selon laquelle elle n'a pas de valeur réelle. Quand on le fait, par exemple, au profit de théories qui n'ont pas à passer de tests, justement, scientifiques! Dans une vidéo vue sur Youtube, on affirme que le propre de la science est « de toujours douter de tout », justifiant ainsi une manifestation contre le port du masque. Au nom du doute. Je ne crois pas que le propre de la science soit de toujours douter de tout. Le propre de la communauté scientifique est de constamment valider des observations, des hypothèses auprès d'autres scientifiques. La validation par les pairs est indissociable de la communauté scientifique. C'est un processus long, mais nécessaire. Et c'est surtout très différent que de simplement douter de tout. Je maintiens donc qu'il tient de la manipulation le fait de justifier ses interventions au nom du simple principe de douter de tout. De toute façon, si tout le monde se contente de douter de tout le monde, on comprendra qu'on avance en rond!

...quand on décide de résumer une étude scientifique en une phrase punch sans comprendre tout ce qu'il y a derrière chaque mot. Youtube et les médias sociaux sont pleins de raccourcis trompeurs. Et ce sont ces raccourcis qui semblent avoir la cote.

Parlant médias sociaux. On marche en terrain miné...

... quand on écrit : « faites vos recherches, moi, je les ai faites! » On sait que le chemin de la recherche le plus utilisé est Google (et autres moteurs de recherche) et que ces moteurs sont alimentés par de algorithmes puissants qui font converger les messages de même opinion vers nous, ce qui nous conforte dans notre opinion. Il y a une prudence fondamentale à observer.  Il est bon de contrevérifier avant de considérer comme de grandes vérités les nouvelles du type : Legault travaille pour les pharmaceutiques; on peut mourir en portant le masque; le virus a été créé en laboratoire; ce n'est pas vrai qu'il est hautement transmissible; on veut nous imposer un vaccin dans lequel il y a une puce... etc. On peut compter sur les algorithmes pour que notre opinion soit nourrie jusqu'à en faire de l'embonpoint sévère!

...quand on adhère à la recette du parfait argumentaire manipulatoire :

1)    Premier ingrédient : se poser en victime ou identifier une victime. C'est toujours vendeur. « Ce chercheur a été banni de la communauté scientifique parce qu'il dit autrement ». « Les médias traditionnels refusent de nous entendre ». Bref, un appel à la solidarité en aide aux victimes est un bon élément de rassemblement.

2)    Ajouter l'ingrédient ultime : il y a une manipulation des hautes sphères. Les gouvernements, les médias, etc, tout ce beau monde nous manipule.  L'objectif est de convaincre autrui qu'il est aussi une victime, mais que, s'il se joint à nous, il peut se défendre!

3)    Avant de mijoter tout ça à feux doux, ne pas oublier de répéter ad nauseam : « fais tes recherches, tu vas voir! »

  « Pourquoi des faits et des preuves? J'ai une opinion et j'y ai droit! »    

Je trouve que le terrain est miné.

Aux États-Unis, Trump a fait de son quotidien la gestion via sa propre opinion. Si on ne se fie qu'à ce qu'il dit, jamais les États-Unis n'ont été aussi prospères, jamais la population n'a été aussi comblée et, surtout, jamais le pays n'a eu de président aussi valable. Rien que ça.

C'est un terrain miné que de se faire une opinion sur celle d'un homme comme Trump.

C'est un terrain miné que de se faire une opinion sur celle des autres.

L'esprit critique d'abord

Le terrain le plus miné, c'est celui qui cherche à diviser le monde en deux clans. Les « pour » et les « contre ». Comme quand on disait : « si tu prends pas pour les Nordiques, t'es un Canadien. »

On peut très bien adhérer au port du masque sans se sentir dépouillé de ses libertés fondamentales. On peut, même avec un masque au visage dans les lieux publics fermés, avoir les yeux assez ouverts pour voir et dénoncer certaines incongruités et contradictions dans l'application des règles.

On peut aussi influencer les gens au pouvoir. On l'a vu cette semaine avec la sortie de Legault, qui remettait à l'agenda (pour le 14 septembre), les activités parascolaires sportives et culturelles, corrigeant une bourde commise en amont.  

On peut comprendre une situation sanitaire, être quand même critique à certains égards et ne pas adhérer au fait qu'il y a une machination de santé publique (ou autre) derrière tout cela.

Ne pas accepter cela, pour moi, c'est miner un chemin volontairement...

 

Clin d'œil de la semaine

Ironiquement, c'est l'opinion pure et dure qui devient le masque le plus nuisible...

 


Bingo_Sherbrooke
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

L’histoire de Paule et Line

Lundi le 16 janvier 2023      
L’histoire de Paule et Line
Tout va changer, demain…

Mardi le 3 janvier 2023      
Tout va changer, demain…
La nostalgie. La saine et l’autre.

Lundi le 23 janvier 2023      
La nostalgie. La saine et l’autre.
Immeuble Saphire
NOS RECOMMANDATIONS
Pour la sécurité des piétons à Sherbrooke

Jeudi le 26 janvier 2023      
Pour la sécurité des piétons à Sherbrooke
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale

Jeudi le 26 janvier 2023      
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est

Mardi le 24 janvier 2023      
5,3 M$ pour Tourisme Cantons-de-l’Est
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bingo_sherbrooke
 
François Fouquet
Lundi, 23 janvier 2023
La nostalgie. La saine et l’autre.

LaChance_pro
9,4M$ pour quatre projets touristiques en Estrie Par Julie Meese Mercredi, 25 janvier 2023
9,4M$ pour quatre projets touristiques en Estrie
Magog annonce sa programmation hiver-printemps 2023 Par Daniel Campeau Vendredi, 27 janvier 2023
Magog annonce sa programmation hiver-printemps 2023
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale Par Julie Meese Jeudi, 26 janvier 2023
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous