GRANADA 3  JUILLET 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 15 juin
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Hyundai juin 21
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Catherine Blanchette Par Catherine Blanchette

Lundi, 3 mai 2021

Dan Bigras : un monument en toute simplicité



 Imprimer   Envoyer 
Photo fournie

C'est un Dan Bigras plus en forme que jamais qui foulera la scène du Théâtre Granada le vendredi 7 mai prochain. Il y présentera Dan Bigras en toute simplicité, une version solo et intimiste de son spectacle où le public se laissera bercer par ses plus grands succès, de nouvelles compositions, mais surtout par cette voix au grain unique teintée de vécu et d'émotion.

Le contexte actuel a forcé Dan Bigras à revoir la formule de son spectacle. Habitué aux grandes représentations, à la collaboration et à l'échange avec ses musiciens, il se retrouve désormais seul sur scène. Bien que ce ne soit pas l'expérience qui lui manque, l'exercice lui a tout de même demandé une certaine adaptation. « J'ai dû faire le deuil de mon band, pour un moment, explique-t-il. »                                                                                       

Improviser et tripper

Sur scène, Dan Bigras se sent allumé, inspiré, et il a les émotions à fleur de peau. Il raconte d'ailleurs : « Je disais dernièrement à mon fils que pour les hypersensibles comme nous, ce n'est pas toujours facile parce qu'on a plus de peine. Mais quand on a du fun, on a ben plus de fun! ».

Alors cette expérience de spectacle en solo donne tout son sens à l'expression « jouer de la musique ». Le chanteur joue, s'amuse, se laisse aller complètement à son inspiration. « En étant seul, je me permets toutes les libertés. Si j'ai un flash, une impulsion, j'y vais, j'improvise. Je peux faire un meadly de deux tounes, revisiter les arrangements d'une autre. Ça, ça me fait tripper. »

Le chanteur explique qu'il carbure à cette adrénaline, à cette prise de risque qu'offrent le live et l'improvisation. Son expérience de deux ans d'animation à la radio a d'ailleurs poussé à la limite ce contexte de travail en direct qui lui plait tant.

Reprendre une bouffée d'air

Il est bien loin le temps où Dan Bigras faisait la fête, s'engourdissait et vivait de nuit. La trame de sa vie se dessine maintenant au cœur de sa forêt où il écoute les sons de la rivière et contemple le ciel étoilé. D'une certaine façon, le confinement n'a pas fait de grande différence pour lui qui se dit un peu asocial et ermite.

« Moi, je ne vais pas au resto, je travaille de chez moi, dans mon studio. J'ai besoin de solitude, je ne sors pas beaucoup. Mais la fin de semaine, par contre, je donne des spectacles, je rencontre mon public, je trippe avec mes musiciens. C'est comme ça que je trouve mon équilibre. Mais là, depuis plus qu'un an, il y en a plus d'équilibre. J'ai l'impression d'avoir manqué d'oxygène un peu. Et avec le nouveau show en solo qui me permet de repartir en tournée, de revoir mon monde, je reprends une grande bouffée d'air. Ça fait du bien », explique-t-il.

Depuis le début de la pandémie, il a eu l'occasion de donner certains concerts en virtuel. Par exemple à l'église de Saint-Eustache, ce qui a donné lieu à un beau moment tout de même, avec une équipe de techniciens généreux qui l'applaudissaient pour créer de l'ambiance.

Mais il n'y a évidemment rien, pour un artiste, comme le contact avec le public. Dan précise qu'il a déjà donné quelques représentations de son spectacle actuel, en « mode covid », et que même à distance, son énergie, celle du public et l'interaction entre eux sont les mêmes. Ça, ça n'a pas changé. De toute façon, ce n'est pas tant une éventualité qui l'effrayait. Comme il le raconte humblement : « J'ai fait 20 ans de shows dans les bars. Donc des mardis soirs, avec un public dispersé, parce qu'il n'y a pas grand monde, j'ai connu ça! »

Un musicien qui sort de son chemin de temps en temps

Dan Bigras, monument de la scène musicale québécoise, s'avoue privilégié. « Je suis chanceux, j'ai une maudite belle carrière. » Malgré toutes les cordes qu'il a ajoutées à son arc dans les dernières décennies, il considère qu'il n'a qu'un métier : musicien. Lorsqu'il a moins envie de musique, il prend un autre chemin pour quelque temps. Il a été auteur, acteur, cinéaste, il prête sa voix à certains projets. Il explique que ce ne sont toutefois que des parenthèses dans sa vie de musicien.

« J'aime sortir de la routine, faire des expériences, explorer des aspects de ma personnalité. Mais toujours, je reviens à la musique. Tout part de la musique, pour moi. Même quand j'écris une scène de film, par exemple, l'idée et le fil conducteur me viennent d'un son, d'une mélodie. Et les mots se greffent à la musique », conclut-il.

Dan Bigras en toute simplicité : vendredi 7 mai 19 h

www.theatregranada.com


Écoloboutique 210615
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
STEBUC : Kobo Ramen, un voyage aux saveurs nippones

STEBUC : Kobo Ramen, un voyage aux saveurs nippones
Programmation de la Fête du Lac des Nations dévoilée

Programmation de la Fête du Lac des Nations dévoilée
STEBUC 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 9 juin

Bilan COVID-19 du 9 juin
Une retraite bien méritée pour Kanak

Une retraite bien méritée pour Kanak
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique 210615
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir A nov 2020
 
François Fouquet
Lundi, 14 juin 2021
La sauce à spag

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 11 juin 2021
Sortir de sa zone de confort

Daniel Nadeau
Mercredi, 9 juin 2021
Croire et en mourir…

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
GRANADA 3 JUILLET 21
Canicule : ouverture d’un centre de rafraîchissement à Sherbrooke Par Maxime Grondin Lundi, 7 juin 2021
Canicule : ouverture d’un centre de rafraîchissement à Sherbrooke
Sortir de sa zone de confort Par Pierre-Olivier Pinard Vendredi, 11 juin 2021
Sortir de sa zone de confort
Bilan COVID-19 du 11 juin Par Maxime Grondin Vendredi, 11 juin 2021
Bilan COVID-19 du 11 juin
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut